le régime dissocié

  • Par val19
  • Le 23/09/2016

But : arriver le jour J en pleine possession de ces moyens 

Les principaux objectifs des athlètes :

* prévenir les déficits en micronutriments

* éviter les problèmes digestifs

*avoir une réserve de glycogène optimale

* avoir un état d'hydratation optimale au départ

limiter les pertes minérales et la baisse des stocks de glycogène

3 jours pour obtenir une surcompensation de glycogène sous face hypo glucidique préalable.

Pas besoin d'exercices , une séance intensive

1 ration hyper couplé à un entrainement léger les 3 jours

 

PHASE NORMO:

du 6 eme au 4 eme jour avant la compétition

l'alimentation est :

* normoglucidique ( 50 à 60%)

*normoprotidique ( 12 à 15%)

*normolipidique ( 20 à 35%)

ration hydrique de 2 l

entrainement d'intensité normale

 

 

PHASE HYPER :

du 3 ème jour à la veille de la compétition

l'alimentation est :

* hyperglucidique( 70 à 80%)

*normoprotidique ( 12 à 15%)

*hypolipidique ( 8 à 15%)

ration hydrique 2 l

entrainement léger

lors de cette phase l'apport énergétique sera légèrement excédentaire par rapport à la dépense

Avant l'épreuve , il faut éviter les éléments qui perturbent la synthèse de glycogène ( viandes faisandées , fermentées , trop grasses, friture, graisse cuite , légumes a gout fermenté, alccol...)

 

alimentation pendant les 3 1 ers jours : entrainement normal

3 jours précédents la compétition : alimentation hyper glucidique et légèrement hypercalorique + entrainement normal

attention à certains membres qui perturbent la synthèse  de glycogène

l'hydratation augmente les réserves en glycogène , évitant la fatigue

 

 

alimentation